Les anecdotes surprenantes de la ville de Marseille

Partager c'est sympa !

La sardine qui a bloqué le port de Marseille

Ceci est une image de la Sardine qui a bloqué le port de Marseille

Au 18ème siècle, un navire marchand nommé Sartine, avait pour mission de transporter de la marchandise entre les Comptoirs Français des Indes et la France.
Malheureusement à cette époque, les désaccords de territoires colonisés étaient encore très présents entre les Anglais et les Français et faisaient toujours beaucoup de prisonniers.
Ainsi, en 1780, le navire avait une mission particulière: ramener les prisonniers français libérés d’Inde, suite à un accord avec les Anglais, en France. Le navire fut donc armé de 12 canons. Mais, lors de sa traversée, le navire reçoit un tir d’un vaisseau anglais. Le capitaine du bateau décida donc de laisser le navire s’échouer juste aux portes du port de Marseille. C’est ainsi que la Sartine (et non la sardine…) a bouché le port de Marseille.

Le marégraphe de la corniche

Ceci est une image du marégraphe situé à Marseille

En 1864, les instances européennes décident que le calcul des altitudes devait se faire pour chaque pays, à partir d’un point clairement défini. C’est ainsi que la France choisit Marseille, au vu de ses faibles marées. En 1883, le point zéro de l’altitude en France est établi. Néanmoins, ce marégraphe a une double fonction puisqu’il est également utilisé pour mesurer l’évolution du niveau de la mer Méditerranée.
On note également que la Suisse, un pays sans littoral, utilise le point zéro du marégraphe de Marseille pour déterminer ses altitudes.

La plus ancienne demeure de Marseille

Ceci est une image de l'hôtel de cabre, qui se fait déplacer

Construite en 1535 aux abords du vieux port, sur demande du Consul Louis de Cabre, cette maison, également appelée Hôtel de Cabre est la plus vieille maison encore visible aujourd’hui à Marseille. Mais entre-temps, cette maison a été déplacée.
En effet, en 1943, suite à la rafle des Allemands sur la ville de Marseille, la quasi-totalité des ruelles et bâtiments sont détruits. Par chance, l’hôtel de Cabre est préservé de cette destruction.
C’est ainsi que, lors de la reconstruction, en 1954, la maison est déplacée d’un bloc et tournée de 90° afin d’être dans l’alignement de la Grand-Rue. Il aura fallu près de 5 jours de virage et d’un jour de déplacement, pour cette demeure qui pèse près de 670 tonnes.

Le premier hydravion marseillais

ceci est une image du premier hydravion

Henri Fabre, passionné depuis son plus jeune âge par l’aviation, rêve de faire décoller et atterrir des avions sur l’eau. Ainsi, en 1910, et plus précisément le 29 mars 1910, il réussit le premier vol mondial en hydravion au-dessus de l’étang de Berre. Cet hydravion, c’est lui-même qui l’a construit. Lors de son premier vol, il arrive à se maintenir à 5 mètres au-dessus de l’eau, et ce durant environ 500 mètres, avant d’arriver à se poser sur l’eau, sans dégâts. Le premier vol en hydravion venait d’être effectué par un marseillais.